Sélection  France 2019

Pourquoi de tels concours ?


Tout simplement pour sortir les femmes de leur rôle de "seconde-main" et les mettre sur le devant de la scène de la gastronomie. Elles, qui assurent depuis la nuit des temps la subsistance de leurs familles, méritent amplement d’être mises en lumière et d’avoir l’espace pour laisser s’exprimer leurs talents. Aujourd’hui encore, une femme, aussi brillante et ambitieuse soit-elle, aura beaucoup plus de mal qu’un homme à se faire un nom dans la haute gastronomie... Et si certaines ont réussi à se faire une place dans ce milieu, elles restent malgré́ tout une minorité́. Les femmes cuisinent et pâtissent; des domaines dans lesquels elles excellent.

MaisLa Cuillère d'Or n'est qu’un petit coup de pied dans la fourmilière,Même si les mentalité changent,

aujourd’hui encore, force est de constater que si certaines ont réussi à se faire une place dans le monde de la gastronomie... celui-ci encore se conjugue principalement au masculin. Pourtant, ne dit-on pas que « Dans chaque homme sommeille une femme » ?


Notons qu’en 2018, sur 621 restaurants étoilés au Guide Michelin, seuls 17 sont tenus par des femmes. Un chiffre symptomatique de la situation des femmes chefs dans la haute gastronomie : rares sont celles qui arrivent au sommet.


Télécharger l'information presse

Trophée de la Cuillère d'Or cuisine - sélection France 2019

(Catégories Professionnelles et Amatrices primées dans chaque catégorie)



TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE ICI

Sélection  Cuisine

Les candidates auront 4h pour réaliser une entrée et un plat sur le thème : Développement Durable :

·      Pour l’Entrée : Huîtres et moules Bio, pommes, rose

·      Pour le Plat : La Volaille dans tous ses états


Catégorie Professionnelles

1 – Murielle MICHAELI – Mchaeli M - Ile de La réunion (France)

2 -  Justine LANGLAIS – CREA – Centre de Recherche et d’Etudes pour l’Alimentation - Paris

3 – Chloé DUCHENE – Capdevielle Traiteur  - Bruges (France)

4 – Amélie MAURIN – LA HAUT BISTRO D’ALTITUDE – Suresnes (France) - classement : 1ère

5 – Audrey STIPPICH – Le Jardin Givre – Matzenheim (France)

6 – Juliette Tuzzolino – Restaurant Christian Tetedoie – Lyon (France) - classement : 3ème

7 - Juliette LEROY - Auberge La Pomme d’Apis (France) - classement : 2ème



Catégorie Amatrices

1 – Valérie BERGERET d’Avignon (France)

2 – Betty GUILLO de Les Trois Ilets (Martinique) - classement : 1ère

3 -  Sofia TAMANI de Paris

4 – Stéphanie CLINARD de St Jean D’Illac (France)

5 – Joséphine THAI de Paris - classement : 2ème

6 – Christa GRASS de val de Moder (France) - classement : 3ème

Trophée de la Cuillère d'Or pâtisserie - sélection France

(Catégories Professionnelles et Amatrices primées dans chaque catégorie)



TÉLÉCHARGER LE RÈGLEMENT ICI

Sélection  Pâtisserie

•   Sur le thème du Développement Durable : Vénus : Chocolat, pommes et rose, les candidates auront 3h30 pour réaliser un dessert à l’assiette dressé sur 6 assiettes identiques


Catégorie Professionnelles

1 -  Aurélie Diambou Restaurant Chartron (France) - classement : 3ème

2 – Marine MATEOS Restaurant Elémentaire (France)

3 – Eve BEAUVAIS Présidence de l’Assemblée Nationale (France) - classement : 1ère

4 – Charlène RICHT Restaurant Georges Blanc (France) - classement : 2ème

5 – Evi CHIOTI  - Ipnnoy Restaurant (Chypres)




Catégorie Amatrices

1 –Coline Pouillart de Caen - classement : 2ème

2 – Marine Dardun de Six Fours les Plages (France) - classement : 3ème

3 – Amélie Claussin de Gennevilliers (France)

4 -  Nawel Ouahab de Sidi Bel Abbes (Algérie)

5 – Carole Ferron de Triors (France) - classement : 1ère

6 -  Jamila Belhadj de Vitrolles (France)

La Cuillèrée d'Or - rendez-vous en 2020

depuis 2018 La Cuillère d’Or s’est vue augmentée d’une nouvelle épreuve pour les jeunes demoiselles admiratives de leurs aînés et passionnées de gastronomie.

Sélection France: 

le 15 avril 2019 à FERRANDI Paris 

Le Jury: 

Un jury mixte des plus prestigieux composés de Meilleurs Ouvriers de France, professionnels reconnus, Présidents d’associations gastronomiques notera le talent et les savoirs faire de nos finalistes: 

Jury Sélection France 2019: 

© la Cuillère d'Or 2019 - Mentions légales

Association la Cuillère d'Or - Association loi 1901 - Tous droits réservés

• Marie-Jo LE GUEN GEFFROY - Chef du Ministère des Outre Mer


Je suis fière et honorée de pouvoir être parmi vous pour ce bel événement. 

D'année en année je suis bluffée par la créativité et la dextérité de ces candidates qui sont de plus en plus nombreuses et plus motivées que jamais afin de pouvoir faire partie de l'aventure !  La notoriété de ce trophée y serait-elle pour quelque chose !?

Bravo et merci à Marie ainsi qu'à  toutes ces belles personnes qui l'accompagnent et qui lui donnent encore et encore l'envie de continuer et fédérer au niveau international  !

Chapeau bas Madame. 


• Denis RIPPA – Chef de l’Hôtel de Matignon



• Michel ROTH – MOF et Bocuse d’Or


A notre époque, dans les cuisines gastronomiques les femmes ont un rôle prédominant : par leur minutie, leur régularité, leur pragmatisme, leur sérieux.

Elles amènent un esprit d’équipe auprès d’une brigade et de la sérénité.

Elles favorisent la communication et sont toujours à l’écoute.

Elles apportent leur touche personnelle avec une cuisine raffinée et subtile.

Nous ne voyons pas assez de femme dans les concours. Elles ne sont pas assez représentées, heureusement qu’il y a le concours de la Cuillère d’Or qui met en avant les femmes et leur cuisine !

Elles ont le sens de la compétition et de la gagne et nous devons les encourager.

Elles apportent de la nouveauté dans les concours tant par la réalisation des recettes que l’organisation et le matériel en cuisine.

 Vive les femmes en cuisine et dans les concours !


• Philippe BERTRAND – MOF Chocolatier– Cacao Barry


Je suis très fier d'être membre du jury de La Cuillère d'Or pour les 10 ans de ce bel évènement. Cacao Barry soutient ce concours 100% féminin pour faire évoluer la place de la femme dans le monde de la gastronomie, aujourd'hui encore très masculin. Ce concours démontre une fois de plus le talent, la précision, l'imagination qu'elles apportent à l'univers du sucré. 

La pâtisserie, la chocolaterie, la confiserie...ont  besoin de ce regard féminin pour repoussez les limites de la créativité. 


• Pascal GRIERE – MOF – Formateur


C'est avec honneur et grand plaisir de participer à la Cuillère d'or.  Les femmes vont  nous  faire partager leurs talents et leurs passions culinaires dans ce haut  concours gastronomique. Elles vont nous démontrer qu’elles ont toutes leurs place dans le monde de la haute gastronomie et aujourd'hui, malheureusement; elles ne sont vraiment pas  assez reconnues !


• James BERTIER – Pâtissier Chocolatier – Sucré Cacao – Paris


James est né à Troyes, en région Champenoise. Son parcours professionnel est jalonné de concours. Aimant les arts classiques et contemporains, la pâtisserie, la confiserie, la chocolaterie, la glacerie, le goût, la technique et les émotions.

James Berthier est à présent pâtissier avec trente ans d’expérience, il crée SucréCacao en mai 1999, respectueux des détails et de la qualité en toute humilité.


Le chemin est plus important que le but …


- Les femmes en pâtisserie nous apporte la tempérance dans la transmission, la beauté du dressage et l’harmonie du goût.

- Les femmes sont présente pour notre avenir.

- Le concours comme chaque exploit humain évoluera continuellement grasse aux concurrent es qui se surpassent et aux organisateurs qui s’attelle aux bonnes tenues des prestations diverses de la Cuillère d’Or.    


Bonnes chances à toutes les candidates !


• Rémi LEBON – Chez Fernand – Paris


Au travers de mon parcours professionnel varié d’établissements divers , de la petite brigade au grand palace puis ensuite ma propre équipe, la femme a croisé mon chemin mainte fois !


Surprenant de voir une telle personne du sexe opposé entreprendre un métier d’homme !

Après un regard sur le travail accompli j’ai du me résoudre qu’elle  œuvrait sans difficulté,


En cuisine ,  la femme rayonne de  nombreuses qualités  minutieuses , consciencieuses.

J’ai reçu des belles preuves de courage et de ténacité... 

J’ai essuyé des échecs certes, mais eu surtout de belles expériences humaines et de travail riche en émotions et conversations 


Une touche de féminité ne fait pas de mal dans ce monde d homme !


Au sein même de mon équipe j ai toujours voulu une  femme en cuisine, C’est comme la musique ça adoucit les mœurs! 

Pour finir , une citation d’un proverbe indien

« Si vous enseignez à un homme, vous enseignez à une personne. Si vous enseignez à une femme, vous enseignez à toute la famille. »


• Babette de ROZIERES – La Case de Babette – Maule 

     Déléguée en Charge de la Cité de La Gastronomie Conseil régional Ile de France – Animatrice TV


"Je suis enchantée de participer cette fois-ci en qualité de membre du jury de cette nouvelle édition de la Cuillère d'Or qui marquera les 10 ans de mise en lumière du travail et du talent des femmes dans la gastronomie. Une initiative prometteuse qui permet aux candidates depuis ces nombreuses années à oser s'exprimer et montrer leur savoir-faire en matière culinaire en France et maintenant à l'International. Les femmes de tous temps ont ce rôle de mère nourricière, trop souvent mise au second plan par rapport aux hommes. Il est juste de leur rendre hommage, moi qui ne sait que trop bien la difficulté que cela peut être depuis le début de mon métier, que je fais au quotidien avec amour et passion pour le plaisir du plus grand nombre en France Métropolitaine, dans les DOM TOM ou à l'étranger."


• Patrick DRUART – Chef de cuisine Racing Club de France – Paris


Chef de Cuisine formé tout d’abord comme pâtissier puis comme cuisinier, il a fréquenté de belles maisons formatrices - Ledoyen - durant les quatre années (avec Guy Legay et d'autres chefs de renom dont Francis Trocelier Plusieurs places dans des maisons bourgeoises Uncac, l’ académie international, La salle a mangé de direction de la  Gan.

Chef étoilé au restaurant d’Olympe (Dominique Versini) Elle l'envoya diriger les cuisines des Bains-Douches du Palace du Sweet World et la Piscine Deligny hauts lieux branchés de la vie Parisienne et pour finir les restaurants des magasins  Virgin , chef privé il est actuellement directeur du  Racing Club de France.


Ce que cela représente d’être dans le jury de la cuillère d’or

Un concours 100% féminin avec autant de catégories,  professionnelles amatrices est très important pour promouvoir et ouvrir la cuisine de la gastronomie aux  femmes par un concours d’ampleur nationale encadré par des jurys prestigieux 

Etre sollicité pour accompagner cette phase finale Française du concours en tant que JURY est une grande fierté  et une marque de confiance la présidente fondatrice Marie Sauce, qui ne se refuse pas.


PLACE DE FEMMES DANS LA CUISINE

Mes premiers pas dans la cuisine ont été guidés par des femmes mes deux grands-mères. Elles m’ont transmis l’amour de la cuisine du bon produit du  bien manger  et du partage

Ma mère étant restauratrice,  j’ai été élevé dans un univers culinaire féminin Pour moi la femme avait naturellement toute sa place dans une cuisine. 

Ma surprise, au contraire, fut de découvrir un monde professionnel d’hommes aux fourneaux dans les grandes maisons que j’ai fréquentées

Un monde d’homme, ou la femme n’avait pas sa place, peut-être dû aux conditions de travail difficiles de l’époque et des mentalités matcho

Il m’a fallu attendre quelques années pour me retrouver aux côtés d’une femme chef extraordinaire Olympe après m’avoir contacté à la maison pour me proposer une place de chef que j’ai accepté immédiatement sans hésiter

Une expérience d’échange de confiance et de  partage

Il est évident que la femme a une (sa) place dans la cuisine l’histoire le démontre  quand on regarde derrière nous….

Tout d’abord Les mères lyonnaises

-La mère Brazier une des plus reconnues 1er femme à obtenir 3 Etoiles

-La mère bourgeois 3 Etoiles pendant quatre années et 1er prix culinaire du club des cents pendant plusieurs années

Sans oublier la mère Fillioux l’une des premières du phénomène des mères lyonnaises  avec aussi la récompense suprême des trois Etoiles au guide Michelin et un commis de renom Paul Bocuse

Il a fallu c’est vrai attendre un grand nombre d’année pour retrouver une femme trois Etoiles, Anne Sophie Pic


Sans oublier

Olympe dans les années 80  avec une 1 Etoile Michelin 18.5 Gault et Millau .Une Bocuse d’or  la luxembourgeoise Léa LINSTER .Deux Mof Andrée ROSIER 2007  et Virginie BASSELOT 2015  ….et bien d’autre à tous les niveaux


Depuis quelques années la gastronomie s’est réellement intéressée et ouverte aux femmes Malheureusement à une époque où les parités sont ardemment défendues dans tous les secteurs, la cuisine peine encore à évoluer. Le concours de la cuillère d’Or est un élément essentiel dans le paysage culinaire d’aujourd’hui et l’évolution de la pensée.


Evolution du concours de la cuillère D'or

Apres quelques années au niveau national l’organisation et la présence de la cuillère d’or commence à avoir une grande place dans le monde des concours  et de la gastronomie française

Son évolution est constante  sous l’impulsion de sa fondatrice Marie Sauce qui lui donne un rayonnement international avec le Pérou, Espagne, et les USA en attendant les pays nordiques d’Afrique  et d’Asie

L’intérêt mondial qu’il suscite déjà,  place le concours non seulement comme un enjeu de société  mais aussi économique en redonnant à la femme la reconnaissance et la place importante qu’elle occupe aux cotés  des hommes 

Son évolution à venir dans les quelques années est à mon sens écrit d’avance ….12 finalistes de nationalités différentes qui le hissera au même niveau que le Bocuse d’or 


• Dina NIKOLAOU – Evi Evane – Paris


En tant que femme cheffe , c’est avec un immense plaisir que je participerai en tant que jury à la sélection France de la Cuillère d’Or. Cet évènement est vraiment quelque chose qui me correspond pour deux raisons : tout d’abord grâce à cet événement nous mettons en avant les femmes cheffes ce qui est très important de nos jours. Dans un monde ou la place de la femme n’est toujours pas défendu voir des jeunes femmes qui ont en tête la réussite et qui travaille sans relâche pour cette passion qui est la cuisine est vraiment quelque chose d’important pour moi et que je souhaite encourager.

Enfin , étant  convaincue que le savoir doit être transmis et que cuisiner est un art , j’aurais l’occasion de rencontrer de jeunes talents et de les encourager pour leur futur vie professionnelle.


• Ghislaine ARABIAN – Les Petites Sorcières – Autodidacte- 1ère femme de sa génération à obtenir 2 étoiles Michelin.


Le concours La Cuillère d'Or  représente pour moi une opportunité formidable aux Femmes passionnées de gastronomie que ce soit  professionnellement ou en tant qu'amatrices

de démontrer qu'elles sont totalement partie prenante de ce monde de la gastronomie en faisant fi de leur statut personnel,  parce qu'elles ont une empathie naturelle pour les autres  ce qui les rend déterminées à exprimer ce qu'elles veulent donner à travers cet art  de beau , de chaleureux, de maitrise, de gourmandise, bref de vie quoi quelque que soit le chemin qu'elles aient à emprunter pour y arriver et ce superbe concours toujours en mutation, est l'image exacte de ce qu'elles veulent exprimer à travers leur passion, la médiatisation et son ouverture au monde en découlent naturellement et faire partie de ce Jury est un immense plaisir et un moment  extrêmement  énergisant de créativité et de passion ressenties.



• Lucien VEILLET – Ancien Président de l’Académie Nationale de Cuisine


Être jury au Concours«La Cuillère d’Or a été pour moi une expérience enrichissante, devant tant de volonté et de désir de réussite, on ne peut que féliciter l’équipe qui a organisé cette mise à l’honneur de la gente féminine. Les concurrentes amateures ou professionnelles, toutes motivées, sont allées chercher au fond d’elles même les ressources nécessaires pour atteindre ce challenge.

La place des femmes continuera d’évoluer dans nos métiers culinaires, grâce aux matériels mieux adaptés, aux techniques nouvelles de cuisson, mais aussi au regard des hommes travaillant à leurs côtés.

La venue de concurrentes étrangères va permettre d’apporter une dimension internationale à ce Concours, il est bon pour tous et toutes de confronter nos savoirs et nos techniques, cette évolution vers l’international sera bénéfique pour l’ouverture de nos cuisines à une jeunesse féminine désireuse de se perfectionner.


• Christian MILLET - Président des Cuisiniers de France


"Je suis ravi d'accompagner Marie Sauce pour ces beaux concours réservés aux femmes, qu'elles soient cuisinières ou pâtissières.

Trop longtemps elles ont été absentes de nos professions. Depuis quelques années elles y sont de plus en plus présentes et c'est une très bonne chose. Elles apportent une forme de fraîcheur et de nouveauté dans le travail.

Souhaitons que cette nouvelle édition placée sous les signes de l’international et des 10 ans de la CUILLERE d’OR, soit à la hauteur de nos espérances, ce dont nous ne doutons pas.

Si Aragon pensait que "la femme est l'avenir de l'homme" je pense pour ma part qu'elle est aussi l'avenir de notre belle profession."


• Christophe RAOUX - MOF – Chef Exécutif de l’hôtel The Peninsula Paris


« Je suis très fier et heureux d’être membre du jury de cette dixième édition du Trophée de la Cuillère d'Or, concours qui met à 100% en avant les talents féminins, le tout grâce à la mise en valeur du savoir-faire et de la gastronomie au niveau international. Accompagner et encourager les femmes dans leurs parcours professionnels c’est une cause qui me tient à cœur et que j’ai mis au centre de mon travail dans les cuisines du Peninsula Paris. Je suis heureux de constater que mes équipes se féminisent de plus en plus, deux personnes travaillant avec moi ont déjà été lauréates de ce prestigieux concours, dont Camille Grace lauréate du trophée Pâtisserie en 2017».



• Thierry CHARRIER - Chef des Cuisines du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes


Petit interlude!!!

L être féminin est au centre du monde, mais aussi au cœur des hommes. Depuis toujours, à chaque époque, la femme a été l’inspiratrice, la muse d’une multitude d’arts. La gastronomie en est un à part entière.

Les femmes ont longtemps été reléguées dans leurs cuisines domestiques ou pourtant ce sont elles qui structurent le goût et les vocations à des générations futures.

Elles n’ont pas besoin de l’ombre d’un homme pour briller mais simplement de fourneaux.

La gente féminine œuvre pour la passion de notre métier, trop longtemps difficile d’accès, qui pourtant savent développer une ambiance différente de rigueur et de respect dans nos cuisines.

Je suis donc rempli d’une immense fierté d’être le Président d’honneur de ce concours international de la cuillère d’or .hommage aux femmes aux petites mains de fées qui m’ont permis de devenir cuisinier.



• Jacqueline ROUCOU-PAGES – Fille du célèbre cuisinier Roger ROUCOU


Je ne peux que me réjouir et être fière d’apporter ma modeste contribution dans Le jury. 

Pour moi, c’est une renaissance et La reconnaissance d’avoir accompli ce métier pendant près de quarante ans avec mon père, Monsieur Roger Roucou. 

Je suis une femme qui a aimé passionnément cette profession. 

Porter la Cuillère d’or à l’international, nous serons à vos côtés, car vous êtes une référence indiscutable. Comment ne peut on pas vous aimer. 


• Jean-François GIRARDIN - MOF – Président de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France


Les Mères Lyonnaises, femmes de caractères et de traditions culinaires ont marquées cette époque où les femmes avaient cette emprunte du féminisme professionnel. 


Les années ont passées ! et le nouveau millénaire a fait comprendre que la femme a sa place dans les grandes brigades et les restaurants de qualité, que les écoles de formations culinaires inscrivent de plus en plus de jeunes filles. 


Il leur revient de droit de se multiplier dans les équipes de cuisine et les réticences à l 'embauche se dissipent !


Les Dames (Meilleurs Ouvrières de France) se sont fait reconnaître à juste titre dans les invitées privilégiées de cette magnifique Cuillère d 'Or en 2018.


Le talent n 'à pas de sexe !  Mais de la volonté et du courage. 

Cette touche féminine a la philosophie d 'adoucir les ambiances de cuisine. 

Nous aimons ça !  

Alors bravo les Femmes. 


• Jocelyne CAPRILE : 1ère Vice Présidente de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France


«  Je suis Fière et très honorée de faire partie du jury de la Cuillère d’or, ce concours  gastronomique 100% féminin crée à l’initiative de mon amie Marie Sauce.

Une décennie culinaire qui marque son temps et valorise nos cheffes Françaises  .

Au nom de la société  nationale des Meilleurs Ouvriers de France, représentée par notre président Jean-François Girardin , je représente la délégation des Femmes MOF.

Et en tant que Vice présidente Nationale, nous soutenons ce concours valorisant l’excellence Française  féminine portée  à l’international ;

Nous avons eu le plaisir de présenter une partie des différents métiers des Femmes Meilleurs Ouvriers de France présentes à la Cuillère d’or 2018 :

Nous sommes « MOF Esthétique, MOF Coiffure, MOF Fleuriste, MOF Styliste, MOF graphiste, MOF Teinturier, MOF Courtepointière, MOF Carreleur,  MOF Vitraux d’art…. »

Autant de métiers représentant tout comme les métiers de bouche l’Excellence à la Française au féminin ! »


• Chistian TETEDOIE – MOF – Président des Maîtres Cuisiniers de France



• Stéphane GUENAUD – Argentier au Palais de l’Elysée


Argentier au Palais de l Elysée depuis 21 ans, titulaire d un cap-bep de cuisine et d'un cap de pâtisserie, j'ai toujours été passionné  par le service, l'accueil, la transmission, la cuisine, la pâtisserie, l'équilibre entre la salle et la cuisine est indispensable.

Très fier de participer en tant que jury au concours de la Cuillère d 'Or, un concours qui grandi d'année en année, en France comme à l'étranger et qui met en avant le rôle indispensable des femmes au sein des métiers de l hôtellerie.

Trop peu de femmes dans nos cuisines et en salle, alors que l'on a toujours en référence la cuisine de nos grands mères. Une vision différente, de la délicatesse, de la patience, pédagogue,rassurante et une sensibilité particulière.


• Pierre GRANGE – Chef des Cuisines du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation


Le Concours de la Cuillère d’Or représente pour moi une mise en valeur de la femme dans la restauration. Cela démontre qu’elles peuvent aussi bien effectuer ce métier que les hommes. Et pourquoi pas faire la même chose pour les autres métiers de bouche.


Faire partie d’un  jury « La Cuillère d’Or », c’est un grand honneur. Pendant le déroulé du Concours, l’approche auprès des concurrentes est complètement différente, respectueuse et plus attentionnée. J’estime que la femme a de plus en plus sa place dans la Restauration & Hôtellerie. Elles apportent une certaine harmonie et un apaisement dans un milieu d’hommes.


• Guy LEGAY – MOF – Ritz Paris


Chef des cuisines de l‘hôtel Ritz pendant une vingtaine d’années, il a participé à la mise au goût du jourde la cuisine des restaurants d’hôtels , celle-ci a rapidementrivalisé avec les grandes tables de restaurants étoilés. Guy LEGAY a su s’entourer d’anciens élèves pour amener l’Espadon au niveau des grandes tables parisiennes avec deux macarons au guide Michelin………. Un homme attaché à la transmission, fidèle de la Cuillère d’Or

«C’est un grand plaisir de faire partie de ce jury composé de grands chefs et cheffes de cuisine dont un bon nombre est honoré du titre de MOF , signe de rigueur et degrandeconnaissance du métier.

La Cuillère d’or est à classer parmi les grands concours gastronomiques, d’un niveau digne de ceux qui sont sortis de l’anonymat.

Je suis assuré que le fait de participer et surtout de remporter ces concours réservés à un panel de candidates ayant passé une premièresélection va une fois de plus glorifier de grandes professionnelles qui, si ce n’est déjà le cas sont promises à un bel avenir.

Cette idée due à l’ingéniosité de la présidente Marie Sauce est la bienvenue dans ce monde où les femmes ont leur place tout comme les hommes.

De plus en plus de femmes sont à la tête de brigades de prestigieux palaces ou restaurants, ladernière en date étant Virginie Basselot au Negresco à Nice, et ce n’est qu’un commencement.

La Cuillère d’Or est devenue un concours international à l’instar du très priséBocuse d’or. Riche idée d’ouvrir les portes au paysétrangers qui n’ont il faut le direrien à envier à lacuisine française.

Par anticipation, félicitations à toutes cheffes qui auront le souhait et le courage de se mesurer à leurs consœurs dans cette joute de grande envergure. Bonne réussite à toutes.»


• Agnès DELAVEYNE – Petite Fille du célèbre cuisiniers Jean Delaveyne


Quelle belle expérience que de faire partie de cette grande famille que représente «La Cuillère d’Or»,  un bel hommage aux femmes qui depuis de nombreuses années s’évertuent à démocratiser l’art culinaire féminin.

Lors de l’édition 2018 j’ai eu le plaisir de rencontrer des femmes  toutes animées par cette même passion «la gastronomie». Toutes ont été fières de nous la faire partager à travers leur création, un moment chaleureux et convivial où professionnelles et amatrices se côtoient.

Ce trophée français s’ouvre désormais à l’international en étant représenté dans des pays tels que le Pérou, l’Espagne, les USA. Une belle traversée planétaire l’attend…

Quand Marie m’a proposé de participer à une nouvelle édition c’est avec joie et  fierté  que j’ai répondu OUI. 


• Sandrine KAUFFER – Fondatrice et Directrice Nouvelles Gastronomiques de France-Julien Binz


" Quand Marie Sauce m'a proposée de rejoindre le jury de ce concours que je suis en tant que journaliste depuis sa création, j'ai été ravie de pouvoir m'y impliquer et fière de porter haut la place des femmes dans les métiers de la gastronomie. Restauratrice depuis 2015, je mesure également tout le mérite qui leur revient. Ce concours unique prend une dimension remarquable pour sa prochaine édition qui va fêter les 10 ans. Je félicite Marie Sauce et toute l'équipe du concours pour l'organisation et le développement à l'international. Je souhaite à la Cuillère d'or un succès équivalent au Bocuse d'or. "



• Cynthia MEROPE - Membre du comex METRO - Ambassadrice Women in trade`


Être membre du jury de la Cuillère d’Or est pour moi un grand honneur.


Ce concours touche des sujets essentiels à mes yeux comme le rôle de la femme dans notre société ou l’égalité professionnelle… des sujets qui sont au cœur des débats depuis quelques temps déjà.


La Cuillère d’Or permet de les faire avancer dans le domaine de la gastronomie, domaine pour lequel notre pays est mondialement reconnu mais ou la place de la femme reste anecdotique.


J’ai lu récemment que 93 % des femmes en couple s’occupaient de la cuisine au quotidien mais par contre seul une quinzaine d’établissements sur les 627 tables étoilées que compte notre pays sont dirigés par des femmes.


Les femmes ont un rôle clé de transmission naturelle de savoir-faire de notre culture, de sensibilité qui non seulement doit leur permettre de pouvoir s’épanouir dans le domaine de la gastronomie mais aussi d’être davantage mises en lumière, d’être ambassadrices.


Je suis également convaincue que la diversité apporte une richesse et une créativité qui fait avancer la société.


Ce concours, l’association la cuillère d’or est pour moi un accélérateur dans  cette mission sociétale et bientôt mondiale.


Enfin, il s’inscrit aussi dans la continuité des valeurs de Women in Trade METRO dont je suis le sponsor : comment révéler et partager les talents féminins au sein d’une entreprise qui souhaite permettre à tous d’accéder à une restauration et une alimentation authentique saine savoureuse et créative dans le monde. 



• David Real - Chef Exécutif des Cuisines - THE WESTIN PARIS - VENDÔME


Marie Sauce, fondatrice de la Cuillère d’Or : «La cuisine… Voilà un art qui crée du sens et du lien social. Voilà un art nécessaire à tous, voilà un art créatif et traditionnel. Voilà un art qui rassemble. Un art qui est finalement tout simplement…vital. Il est notre plus bel héritage et au cœur même des enjeux de demain.»


A  la lecture de la définition de Marie Sauce sur la cuisine ;  il m’a semblé  évident de répondre positivement à sa demande, d’être parmi son jury sur le prestigieux  concours international  de la Cuillère d’Or !


Il est vrai que l’idée de mettre la gente féminine a l’honneur sur un concours culinaire de haut vol, restera une initiative courageuse, qui  aujourd’hui  grâce à la ténacité et la perspicacité  de Marie Sauce, permet enfin aux femmes de s’exprimer par le métier !


Entre Marie Curie la scientifique, l’élégance de Coco Chanel, Joséphine star de couleur ; mère Theresa la religieuse, la môme Edith, madame Veil femme de loi, Marlène Dietrich actrice merveilleuse de l’ange bleu , et bien sur la mère brasier « cuisinière de Lyon» et bien d’autres qui mériterai d’être citées.


C’est ce courage de chaque jour, de chaque instant qui illumine les femmes d’une incomparable beauté.


J’éprouve une certaine fierté d’être membre du jury de la Cuillère d’Or 2019, chacun a son histoire mais celle ci me remémore non sans émotion, que c’est grâce à une femme que débuta ma carrière de cuisinier..


Je finirais sur une citation du romancier et cinéaste français  Gérard Mordillat


« La beauté c’est le courage »


David Real



• Margo Harley 


« En gourmande et gourmet (e), c’est pour moi un plaisir de participer au jury de la Cuillère d’Or.


Marie Sauce a l’art de rendre magique tout ce qu’elle entreprend.


Les candidates sont impliquées et passionnées comme elle , j’ai hâte de vivre ce moment riche en saveurs et en émotions ! »



• Fabrice POTTIER  


Je suis très honoré que l’on m'ait convié au jury car pour moi ce sera une première ! J’adore l’idée première de ce concours et les valeurs qu'il en dégage ! Alors bonne chance à toutes.



• Bernard LEPRINCE - MOF


"Je suis ravie de pouvoir à nouveau participer en tant que membre du jury de la Cuillère d'Or. Les femmes en cuisine ou pâtisserie sont de plus en plus présentes et apportent leur savoir et leur délicatesse... et parfois elles n'y vont pas avec le dos de la cuillère ! Preuve qu'elles ont toute leur place à nos côtés. Bernard Leprince Meilleur Ouvrier de France"




• Frédéric SIMONIN - MOF


Vue de mon coté j'ai travaillé en 1993 avec Ghislaine Grabian chez Ledoyen puis en tant que sous chef à ses coté encore en 2000 au restaurant GA Paris 16.


La place des femmes en cuisine, est simplement les prémices du partage de l'amour et de l'envie de donner.

La femme a toujours eu cet esprit de donner,  

tout comme elle donne la vie et nourrit l'être qu'elle met au monde 

donc aussi simplement que cela et en tant qu'homme j'ai un respect des plus profond à l’égard de la femme qui donne la vie , éduque et  nourrit. 



• Grégory THEBAULT – Toques Françaises


C'est tout petit alors que je n'avais encore même pas 6 ans que j'ai su que plus tard je serais Pâtissier. En regardant ma mère faire, j'ai pris goût à l'aider dans la confection des repas avec une préférence déjà pour le sucré. Si l'amour d'une mère se ressent dès la première bouché, alors c'est toutes les femmes qui sont capables de transmettre des émotions par la Cuillère.


On a tous en soi une part de féminité et il est plus ou moins difficile de l'exploiter. Avec ce concours 100% féminin c'est une occasion en Or pour mettre en avant ces femmes qui viennent équilibré la balance dans ce milieu trop souvent masculinisé par le passé.


Être membre du jury de ce concours en Or est pour moi un honneur et une chose est sûre c'est qu'elle ne vont pas y aller avec le dos de la Cuillère. 


Normal, c'est la Cuillère d'Or.




• Jessyca SEIGNOT - Directrice Marketing de Diversey


Je suis fière et honorée de faire partie de ce jury d'exception pour fêter les 10 ans de la Cuillère d'Or. J'ai hâte de partager ce moment avec toutes les candidates aussi talentueuses les unes que les autres, et ainsi vivre leur passion de la gastronomie.

Un grand merci à vous Marie Sauce-Bourreau pour votre générosité et vive les Cheffes !

Diversey, est fier de renouveler son partenariat pour la 5ème Edition de la Cuillère d’Or.

En tant qu’entreprise pionnière, nous nous engageons à faciliter la vie de millions d'individus dans le monde grâce à un environnement sûr et sain. Notre ambition est de protéger au quotidien les personnes en développant des technologies innovantes et en proposant des solutions d’hygiène durables.




• Bruno Bolmont –  Chef Exécutif Compass Group France


Je suis ravi de pouvoir être membre de ce beau jury pour la première fois.

J’adore les valeurs de ce concours entièrement féminin.

Une belle sélection en perspective, et bon courage à toutes pour ce beau concours de la cuillère d’or 2019-- 



• Mathieu Scherrer – Chef Exécutif du Groupe Bucher 




• Pascal MARTIN - Chef du Château des Bondons



Tout d’abord je tiens à remercier Marie.


Ma très chère Marie merci pour cette invitation.

Quel honneur.

Etre membre du jury de la Cuillère d’Or 2019!! La classe.


Merci pour cette magnifique mise en avant du travail des femmes en cuisine. 

Et quelles femmes …

Car elles sont bien là et il ne faut pas les oublier.

Les femmes ont été le moteur de bien des destins pour de grand nom de la cuisine.

Moi, je me souviens comme si c’était hier de mes grand-mères et de ma mère en cuisine, toutes les bonnes odeurs des bourguignons ou du Lapin aux pruneaux et le si doux parfum du clafoutis … 

Alors merci de mettre en avant les femmes car elles le méritent vraiment.

Merci pour cette transmission des cheffes de cuisine d’aujourd’hui vers les cheffes de cuisines de demain.


Je suis très fière de pouvoir apporter une petite pierre à l’édifice aussi infime soit elle.

Merci à toi ma chère Marie pour tous ce que tu fais.

Bisousss


Pascal Martin